Santé : l'affaire du glyphosate détecté dans du miel

Santé : l'affaire du glyphosate détecté dans du miel

Du glyphosate retrouvé dans du miel

L’alerte est lancée par Sylvère Obry, adhérent du syndicat et apiculteur amateur passionné. Ancien ouvrier agricole, ce passionnée des abeilles possède 90 ruches et vend  ses excédents au groupe Famille Michaud, le plus gros acteur du miel en France ("Lune de Miel"). Le groupe a cet année (févier 2018) refusé à l’apiculteur de lui acheter trois fûts, soit quelques 900 kilos de miel toutes fleurs. Le groupe, qui analyse tous ses miels, explique son refus par la présence de glyphosate.

Glyphosate dans le miel

Miel & glyphosate :  une plainte déposé contre Bayer

Le syndicat apicole de l'Aisne, qui réunit 200 apiculteurs pour la majorité amateurs, a choisi une journée symbolique, le 7 juin 2018, journée nationale des apiculteurs, pour attaquer Bayer. Le syndicat a ainsi porté plainte contre le groupe allemand qui vient de racheter Monsanto, géant américain des OGM, herbicides et pesticides.

bayer monsanto

Une première pour les apiculteurs

Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire pour « administration de substances nuisibles », sans pour autant viser spécifiquement Bayer. Une première que saluent les apiculteurs… L’avocat du syndicat apicole de l’Aisne Monsieur Emmanuel Ludot a exprimé auprès de l’AFP : "Je suis ravi qu'on prenne cette affaire très au sérieux et qu'on s'attaque au problème du miel en France. Il concerne certes la santé des abeilles, mais aussi celle des hommes."

La guerre contre le glyphosate continue

"Ça prouve que malheureusement, il y a du glyphosate partout dans la nature. On n’y échappe pas, ni les abeilles" conclut Gilles Lanio, président de l’Unaf et apiculteur dans le Morbihan, Et a l'apiculteur lanceur d'alerte Sylvère Obry d'ajouter : "C'est une bonne chose, pour moi mais aussi pour tous les autres apiculteurs qui vivent de ça. Il faut faire quelque chose, beaucoup de ruches crèvent".

Pour rappel, la licence du glyphosate, très controversée, a été renouvelée dans l'Union européenne pour cinq ans en novembre 2017. Le gouvernement français a quant à lui promis d’interdire le glyphosate “dans ses principaux usages” d’ici à 2021 et pour tous les usages d’ici à 5 ans.

En 2015, une enquête pénale sur la commercialisation par le groupe Bayer de l'insecticide Gaucho et ses conséquences pour les abeilles s'était soldée par un non-lieu. La protection des abeilles est au cœur des préoccupations, qui espèrent beaucoup de cette enquête,

Sources :

La France Agricole, Fusion Bayer/Monsanto,: Feu vert des Etats-Unis, 30/05/2018
Sciences et Avenir, Du Glyphosate dans du miel ? La justice ouvre une enquête, 06/07/2018

Source

Laisser une réponse